Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Scroll Up

Dernières nouvelles : Vince vous tient au courant

Escort Boy Plan d’urgence V

Cela fait des années je suis délaissée par mon mari – l’homme que j’aime profondément et avec lequel j’ai vécu pleins de moments fantastiques, mais qui maintenant est distant – me rendent folle.  Je ne peux plus tenir face à ce désir terrible, insatisfait, et à sens unique !

Un soir, durant une de mes nombreuses insomnies, épuisée et désespérée par les hauts et les bas de mon mariage, j’ai découvert ton site.
Tu me regardais de ton écran avec tes yeux accueillants et chauds et un rien mystérieux. C’était désarmant après tous les mensonges, les regards ambigus et les allusions que j’ai dû endurer.
Je n’ose plus y croire… mais finalement, je cède, poussée par l’envie et le désir.
Vais-je oser ? Pourquoi pas !
Le moment est venu de réveiller cette femme d’à peine 40 qui se sent rejetée et inintéressante. J’ai envie de retrouver le devant de la scène, et d’avoir à nouveau la sensation d’être le centre du monde.
Je suis surprise de l’email que je t’envoie, si franc et ouvert. Et ta réponse est pleine de compréhension. Spontanément, je t’envoie une photo. Tu l’apprécies tellement que j’en suis toute bouleversée. Après cet échange d’idées et d’informations, nous fixons une date.

Je compte les jours … Le matin même, je suis envahie par tellement de doutes. Je ne peux pas faire ça, j’ai honte, ce n’est pas moi… Un homme que je ne connais pas du tout.
Dans le courant de la matinée, je me ressaisis et subitement, je ne peux plus attendre ! Les heures qui suivent me semblent durer une éternité. Doutes et pensées s’entrechoquent dans ma tête alors que je me prépare. Mon excitation atteint des sommets.

Dehors, il  fait très froid. Un vent piquant fouette mes bas (stay-up) mais je le sens à peine. La route est glissante, je suis prudente. Le trajet se déroule très bien et j’arrive au lieu du rendez-vous rapidement. Je descends de la voiture avec hésitation et je me dirige vers l’endroit convenu. Tu es déjà là et tu ouvres discrètement la porte. Tu es là devant moi, et tu me regardes comme tu le faisais depuis ton écran, tard dans la nuit. Tu m’accueilles avec douceur et tu tentes d’aplanir mes doutes par un baiser osé. Il faut encore briser la glace mais je vois en toi un interlocuteur fin et sensible, avec une oreille attentive. J’ai encore des hésitations et je me demande ce que je fais ici et si nous n’aurions simplement pas mieux fait de convenir d’un ‘meet and greet’. C’est alors que tu me surprends et la fougue prend ensuite le relais. L’étreinte passionnée me prend au dépourvu mais fait monter en moi le désir qui sommeillait depuis longtemps… Je n’en peux plus ! Avec tes mains pleine d’assurance, qui découvrent et réveillent toutes les zones sensibles de mon corps, tu m’entraînes vers le ‘point de non retour’. Tu m’attires plus près de toi et je sens ton désir monter. Nous fusionnons avec tendresse, et plein de fougue. Un profond soupir de ma part comme ça m’a manqué !

« Disparaissons de ce monde ensemble », me dis-tu. Et c’est ce que nous faisons, emportés par la passion…. Une soirée torride s’ensuit…

Je repense à lui. À l’homme qui m’a fait redécouvrir une chambre dans ses moindres recoins

Merci, Vince, pour ton affection et ta délicatesse. Tu es un magicien.

En savoir plus

Elle songe à un gigolo entre Eindhoven et La Haye

Elle songe à un Gigolo entre Eindhoven et La Haye.

Elle avait envie de voir un Gigolo… mais elle vit entre Eindhoven et La Haye !

Comment allait-elle entreprendre /ce projet ?

Elle avait déjà accompli beaucoup de choses dans sa vie. Elle avait obtenu un diplôme, fait un beau mariage, donné naissance à deux enfants formidables, et au niveau professionnel, résolu les problèmes les plus complexes …

Mais pour ce qu’elle avait envie de réaliser maintenant, il n’y avait pas de scénario préétabli.

Elle a presque quarante ans et ce désir, elle voulait vraiment le réaliser.

 

Elle était très nerveuse lorsqu’elle lui envoya son premier e-mail. Comme il ne s’agissait que d’un courriel, elle pouvait à tout moment abandonner l’idée.  Elle arrêterait tout si elle n’aimait pas sa réaction et était décidée à oublier son idée extravagante. Du moins, c’est ce qu’elle pensait.

Lorsqu’elle écrivit à gigolo Vince, elle lui fit part de certains détails de sa vie et de ce qu’elle ressentait depuis quelques temps. Elle voulait se sentir « spéciale », attirante, séduisante, et savoir qu’il y avait, quelque part, un homme qui voulait la découvrir lentement, sensuellement.  Malgré le fait qu’elle menait la belle vie et qu’elle aimait profondément son mari, elle savait que la sensation de la « première fois » ne reviendrait jamais.

 

Elle ressentit une certaine excitation lorsqu’elle reçu la réponse de Vince. Ce qu’il avait écrit lui a tout de suite plu, c’était était agréable, attentionné et un peu coquin à la fois. La combinaison de ses émotions avec les photos sur son site web l’excitait vraiment. Elle avait vraiment envie de passer un moment unique avec cet homme.

 

Sa réponse, sa manière d’écrire, exprimaient un sentiment d’aventure. Il était également pragmatique et de bon conseil sur les différentes possibilités qu’il proposait. Elle consulta son site web et lu une nouvelle fois les informations au sujet des différentes possibilités. Elle avait quelques idées mais ne savait pas comment les concrétiserez n’était pas un problème en soi car il lui avait écrit qu’elle pouvait toujours l’appeler si elle avait des questions.

Elle lui envoya une réponse pour le remercier. Spontanément, elle y joignais sa photo. Après tout, elle pouvait le voir sur ​​son site et elle pensait que ce serait bien pour lui d’également savoir à quoi elle ressemblait.

 

Le lendemain, elle prit son courage à deux mains et l’appela. Il n’y avait en fait aucune raison d’être nerveuse, la conversation se déroula de manière très décontractée. Il la remercia pour la photo. Il avait vraiment apprécié son initiative. Bien que l’apparence physique d’une personne ne soit pas essentielle pour lui, il apprécie savoir à quoi ressemble la femme avec laquelle il a rendez-vous.

La conversation téléphonique l’a fortement aidée à déterminer ce qu’elle voulait. Il était subtil mais aussi pratique. Professionnel et discret. Elle avait une préférence pour une rencontre dans un hôtel, bien que beaucoup d’incertitudes persistaient. Il était attentionné et avait une réponse pour chaque crainte ou hésitation. Il a suggéré quelques hôtels corrects tout en tenant compte du budget qu’elle avait prévu.

Au moment de se mettre au lit, son fantasme allait bientôt se concrétiser, tout était judicieusement organisé.

Elle était nerveuse le soir du rendez-vous, prévu entre La Haye et Eindhoven. Il n’y avait pas eu d’autres contacts depuis que le rendez-vous avait été fixé, mais ils savaient tous les deux où et quand ils se rencontreraient.  Elle essaya de se rappeler la spontanéité de leur conversation téléphonique, elle savait qu’elle allait se sentir à l’aise avec lui. Dans quelle mesure…, seule le temps pourra le dire.  Mais même si les choses ne devaient pas marcher, si elle devait changer d’avis pour quelque raison que ce soit, la soirée de/ne ne devait pas tourner en une situation embarrassante. Il avait réservé une chambre pour elle et une chambre pour lui dans l’hôtel design qu’elle avait choisi. Pour elle, c’était mieux ainsi.

De cette façon, ils pouvaient prétendre qu’ils logeaient tous les deux dans l’hôtel pendant un voyage entre LA Haye et Eindhoven et que leur rencontre était fortuite.  Ils avaient convenu de se rencontrer dans le bar de l’hôtel à huit heures. Ils pourraient ainsi faire plus ample connaissance près du feu ouvert dans une ambiance très ‘tendance’,devant un verre de martini. Elle n’était plus allée boire un verre depuis des années. Ceci lui rappelait l’époque de ses 25 ans où elle sortait beaucoup.

 

Elle se trouvait donc en compagnie d’un homme d’une beauté à vous glacer le sang avec qui, si elle le voulait, elle pouvait passer la nuit entière. Ou s’arrêter à la consommation d’un verre tout en restant de bons amis. Le choix lui appartenait entièrement. Au fil de la soirée ses conversations intéressantes et ses subtils regards suggestifs, l’avaient excitée comme elle ne l’avait jamais été auparavant.

En savoir plus

Ma rencontre à Gand avec Gigolo Vince

gigolo gent Oost Vlaanderen

Ce jour-là à Gand, en Flandre orientale, c’est la première fois que j’entreprends quelque chose pour moi-même, peu importe la trivialité que cela peut comporter. L’atelier de formation dans lequel je me trouve actuellement est intéressant mais  mes pensées vagabondes me disent que ce n’est pas suffisant, que la vie a plus à offrir. L’oxygène traverse mon cerveau à nouveau. Je sens que le sang circule plus rapidement dans mes veines et que mon corps s’éveille. Le contraste entre mes sensations un peu folles et la morosité de la vie quotidienne ne pouvait pas être plus grand. Parce – que la réalité de la relation tiédie dans laquelle je me trouve est indéniable. L’amour pour les « enfants » est la seule chose qui empêche la relation avec mon mari d’atteindre l’ultime aboutissement.

Mais heureusement, j’en suis bien consciente. Je me rends compte de la situation dans laquelle je me trouve. Et cela me permet de mieux percevoir ce qui m’inspire et me passionne, ce qui me fait rêver. Je sais ce que je veux faire. C’est révolutionnaire, quelque chose au-delà de tous les tabous permis. Ce que je veux vraiment est avoir le sentiment que je suis assez hardie pour prendre contact avec Gigolo Vince pendant mon passage à Gand. Dès que je m’en rends compte, cette seule pensée me fascine totalement. Ce n’est pas qu’un rêve ou un fantasme, mais c’est également une étape essentielle pour moi. Si j’ose faire ceci, pourquoi ne serais-je pas en mesure de reconsidérer toute ma vie et la retracer comme je le souhaite vraiment ?

De la tendresse corporelle avec un homme séduisant, un inconnu, … Quelle femme ne serait pas déchaînée rien que d’y penser? Mais ce n’est toutefois pas la seule chose. Je veux apprécier la compagnie d’un vrai gentleman qui me permette de me redécouvrir. Je vais donc devenir ce que je décide, le résultat d’une décision assumée  de revendiquer consciemment des moments agréables. Mon amour-propre affaibli s’en trouvera renforcé.

Cet après-midi j’ai un nouveau rendez-vous avec l’homme qui m’a fait aller au-delà de mes limites, Gigolo Vince. Nous avons convenu de nous rencontrer dans un hôtel du centre de Gand.

J’ai du mal à attendre la fin de mon cours cette semaine. Lorsque celui-ci se termine enfin, je quitte la classe pleine de confiance et c’est avec des chatouillements dans le ventre que je me rends à mon “rendez-vous” suivant.

Lorsque je frappe à la porte de la chambre d’hôtel mon cœur s’emballe un peu.

L’accueil n’aurait pas pu être plus chaleureux. Les gens qui ne connaissent pas cela, peuvent affirmer ce qu’ils veulent, mais Gigolo Vince est vraiment heureux de me voir.

Je me hâte de régler l’aspect financier pour ne plus devoir y penser. Nous avons d’autres choses bien plus piquantes à faire sur lesquelles nous devons nous concentrer.

Il m’enlace avec passion. Du genre qui fait de me sentir aimée et appréciée. L’étreinte se transforme en un baiser et notre désir mutuel ne peut être caché bien longtemps.

C’est une sensation très agréable de savoir que nous avons tout le temps, que nous pouvons tranquillement commander un délicieux repas et que nous pouvons tout naturellement parler de ce qui a eu lieu dans nos vies respectives depuis notre dernier rendez-vous.

Après le repas, je me sens «connectée» avec lui lorsqu’il suggère adroitement de fermer les rideaux et d’allumer quelques bougies. Peu de temps après nous nous retrouvons  sur les draps soyeux où nous prenons mutuellement plaisir à découvrir et apprécier nos corps. On se caresse, se masse, s’embrasse, … pour finalement terminer merveilleusement enlacés …

J’ai l’heureuse sensation que ceci, c’est vivre ! Lorsque je peux profiter pleinement de certaines choses tout en oubliant  mes soucis.

Cela me donne un regain d’énergie. Et c’est plein de courage que je continue dans la vie, parce-que celle-ci peut en effet être un « pur plaisir ».

Et surtout : ma vie est à moi !

Merci, Vince;-) Ambre d’Ostende

En savoir plus

Gigolo Breda… Mon “rendez-vous” avec Vince

gigolo escort Breda

« J’ai fais ce que je n’avais jamais pensé oser faire ». Mon “Gigolo Breda” et moi. Un vendredi en hiver.

Histoire écrite par T., une dame hollandaise avec qui j’ai eu un rendez-vous et qui a spontanément couché son histoire sur papier.

Nous sommes vendredi. Je m’en rends compte dès que ma conscience émerge d’un profond sommeil. Je reste couchée paresseusement sous les couvertures chaudes savourant le fait de savoir que c’est mon jour de congé. Je sens qu’aujourd’hui quelque chose va se passer….. Quelque chose d’excitant.  Je ressens une légère tension traverser mon corps. C’est aujourd’hui que je rencontre Vince.  Vince…, le prénom de l’homme qui a si souvent obsédé mon esprit au cours du mois écoulé.

Est-ce une coïncidence ou est-ce mon destin? Que Vince soit entré dans ma vie…Mais c’est un fait qu’un beau jour je suis tombée par hasard sur son site Internet et que c’est avec fascination que je regardais ses yeux.  Par la suite je suis souvent retournée sur son site.  Les mots qu’il y avait écrits et l’enchantement mystérieux qu’il dégageait me mettaient au défi de communiquer avec lui. Finalement, j’ai succombé à la tentation. J’ai envoyé un premier courriel dans lequel je me suis présentée. Je ne savais pas encore si j’allais vraiment oser faire le pas, prendre rendez-vous. Et c’est avec honnêteté que je lui en fis part dans mon courriel. Pleine d’espérance, j’attendais sa réponse.

Le jour suivant, j’ai vu son nom apparaître dans ma boîte de réception. Je sentis mon cœur s’emballer. Sa réponse était très douce et engageante.

Ce qui suivit fut une période pendant laquelle ma tête fut peuplée de fantasmes. Après sa réponse par courriel, j’ai eu une conversation téléphonique avec Vince. Il y avait manifestement un « déclic ». J’appréciais son charme belge et je brûlais de le rencontrer. Je n’avais aucun doute à ce sujet. Nous avons consultés nos agendas respectifs et nous avons fixé une date pour un rendez-vous. Un vendredi en février. Cela allait vraiment avoir lieu!

Pendant que je m’habille et que je me prépare pour la journée à venir, je repense à lui et à l’impression qu’il m’a faite. Avoir un si bon contact avec quelqu’un qui m’est tout à fait inconnu me procure une sensation singulière. Avec mon sac de voyage je me dirige vers ma voiture. C’est une journée froide avec une température bien en dessous de zéro.  Le soleil est haut dans un ciel bleu. Profitant des rayons du soleil, je reste sur place pendant un court moment. C’est le début de mon voyage vers une aventure passionnante.

C’est sans hâte que je roule vers le sud. Je profite de la balade en écoutant la radio. Sachant que mon rendez-vous avec Vince se rapproche je commence tout doucement à me poser des questions. Que faire si contrairement à nos attentes nous ne nous plaisons pas?  Avec résolution je chasse mes doutes et augmente le volume de l’autoradio pour me changer les idées.

J’arrive plus vite que prévu à l’hôtel où Vince et moi avons convenus de nous rencontrer. Arrivée dans la chambre,  je suis nerveuse et je commence déjà à déballer mes vêtements pour la soirée. Pour me calmer, je prends une longue douche tout en rêvassant aux moments à venir. Je choisis une robe noire avec un dessin raffiné. Sous la robe, je porte des stay-ups et des bottes élégantes. Doucement je caresse mes jambes et je sens le tissu lisse tout en me demandant ce que Vince va penser de ma tenue. Un SMS sur mon téléphone m’informe qu’il est arrivé et qu’il m’attend dans le hall. Après un dernier regard dans le miroir, c’est tendue que je me rends vers l’ascenseur. J’ai l’impression qu’il me faut une demi-heure pour arriver au rez-de-chaussée…Nos regards se croisent pour la première fois et je le reconnais immédiatement. Il m’accueille avec trois baisers. Nous sommes vraisemblablement tendus tous les deux.  Je le précède en direction du bar et je sens son regard brûlant dans mon dos.

Nous choisissons une table au calme et commandons deux verres de vin blanc. Nous voilà donc  ensemble. Un peu incertains nous échangeons un sourire, mais la conversation ne tarde pas à évoluer. Nous nous posons mutuellement des questions et parlons beaucoup de nous-mêmes, de nos vies, tout en flirtant subtilement. Pour le “taquiner”, je m’arrange pour qu’il ait vue sur mes jambes. Lorsque je me déplace sur ma chaise, je remarque son regard sur mes bas et mes bottes.  La tension sexuelle est évidente. Nous la sentons tout les deux. Après un deuxième verre, il me propose de nous rendre dans la chambre. Parce le feeling est bon, je suis d’accord et on se retrouve rapidement dans l’ascenseur qui nous emmène à l’étage./span>

Lorsque la porte de la chambre se referme derrière nous, Vince me prend dans ses bras pour une merveilleuse étreinte. Je sens son délicat parfum et son corps sous mes mains. Très rapidement nous nous laissons entraîner dans un baiser dont la passion s’accroît à chaque seconde.  Mon excitation augmente sensiblement et très rapidement ma robe se retrouve au sol à côté de moi. Ensuite, Vince m‘’entraine vers le lit. Ses mains et sa bouche parcourent un chemin enflammé sur mes seins pour ensuite descendre vers l’endroit chaud entre mes jambes. Je me perds dans une tempête extatique qui s’abat sur mon corps. Lorsque je m’assois sur lui, presque entièrement nue, il me demande de garder mes stay-ups et mes bottes. Cela l’excite. Nos jeux amoureux deviennent plus intenses,  plus ardents et, radieuse, j’atteins un point culminant. Épuisée, je me couche dans ses bras et me presse contre son corps chaud. Quand je redescends sur terre Vince me propose un massage. A coté du lit brûle une bougie spéciale pour massage. La cire de la bougie, en fondant, se transforme doucement en une huile de massage.  Vince laisse couler l’huile brûlante le long de mon dos.  Au contact, je ne peux contrôler un petit cri effrayé suivi d’un gémissement de plaisir. Je savoure en silence les sensations  que ses mains font subir à mon corps. D’abord mon dos, ensuite mon ventre et mes seins.  L’excitation revient de plus belle. Affamé, Vince me prend et atteint également une jouissance intense.

Ma soirée avec Vince aura très certainement une suite…

T.

En savoir plus

Straight gigolo Amsterdam Netherlands escort

amsterdam Gigolo Netherlands Boot

Straight gigolo Amsterdam 

“Already leaving?”, your colleague asks ( you think of gigolo Amsterdam) when you walk out of the office at half past four that day. “Have fun with your date this evening. By the way, who is the lucky one?” But of course you wouldn’t dare to tell them that you are the lucky one yourself because for once in your life you had the courage to type the words ‘Straight gigolo Amsterdam’ in your browser… “Are you going out to dinner in Amsterdam?”, she asks. ‘Yes, or to a wellness-centre’, you think, ‘a luxurious hotel or to my gigolo’s stylish loft, where he will cook for me before giving me a sensual massage that will end in a steamy-window-scene for adults only…’ “Do you have a picture of him?” Straight gigolo Amsterdam “I’m sorry, I don’t…” you reply, whilst thinking: ‘The photographs of my gigolo  are on his website, but you will have to find that yourself ;-)’ You take your handbag and leave your colleagues with a big smile and walk to your gigolo Amsterdam. Straight gigolo Amsterdam

En savoir plus

Escort pour femmes Genève gigolo

Geneva by night

Escort pour femmes Genève gigolo

Escort pour femmes Genève  avec Gigolo Vince.

Genève est située dans la baie où le Rhône quitte le lac Léman. Siège européen de l’ONU et siège principal de la Croix-Rouge, la ville est surnommée « capitale de la paix » avec sa tradition humanitaire et son charme international.

Genève, La Suisse ! Le Canton de Genève est situé à l’extrémité ouest de la Suisse. Genève est un centre économique pour le commerce et les banques. Les marques les plus célèbres d’horlogeries et de montres sont établies en Suisse et plus précisément à Genève et Zurich.

Gigolo pour la Suisse

Le Jet-d’Eau de Genève, une des plus grande au monde avec l’horloge fleurie sont les principales attractions de la ville. Le lac Léman est situé sur la frontière entre la Suisse et la France. Les langues officielles parlées en Suisse sont le français, l’italien et le suisse-allemand que l’on retrouve par exemple à Zurich. Genève est une ville très propre avec un grand nombres d’attractions touristiques. En bref, une visite qui vaut le détour.

Escort pour femmes Genève

Genève: quand cela vous convient le mieux,nous pouvons nous rencontrer à Genève, qui en plus se trouve à peine à une heure de vol de Bruxelles. Escort pour femmes Genève gigolo

Escort pour femmes Genève gigolo

 

En savoir plus

Une nuit à Paris avec un Escort Boy

Paris by Night

Escort Boy Paris

En tant qu’Escort Boy, pouvoir se rendre en France à Paris, dans les deux heures est très important. Une femme qui désire rencontrer un gigolo ne veut pas entendre parler de les longs périples et certainement pas de patience illimitée.

Grâce au Thalys, le train à grande vitesse qui, outre son confort, est économique s’il est réservé à l’avance. Le déplacement me prend exactement deux heures à partir du moment où je ferme la porte de mon logement en Belgique jusqu’au moment où je me retrouve au centre de la “Ville Lumière”.

Ceci peut sembler quasi impossible, non ? Surtout si l’on compte que pendant cette courte période je dois me rendre de mon domicile jusqu’à la gare ; que le trajet en train de Bruxelles vers Paris compte 85 minutes ; et qu’à la station de taxis de la gare, la file d’attente est plus longue que votre patience à voir se concrétiser notre rencontre. Sans oublier les incontournables embouteillages qu’offre le dense trafic parisien…

Heureusement, j’ai trouvé la solution idéale pour me déplacer en ville auprès de “Didier Transport” (transport de passagers en moto). Didier est un super gars qui m’a proposé de m’emmener de la gare jusqu’à ma destination au travers des habituels bouchons en un temps record.  Après quelques hésitations, je me suis retrouvé comme passager sur la moto, mes valises bien arrimées sur le porte-bagages. C’est ainsi que j’ai découvert le moyen de transport idéal. Et coïncidence ou pas, Didier partage un de mes sujets de prédilection, à savoir l’hygiène. Chaque passager se lave les mains avec une lotion désinfectante avant d’enfiler les gants en cuir et porte un bonnet stérile (comme dans les hôpitaux) avant de porter le casque. Depuis ce jour, je garde toujours sa carte de visite dans mon portefeuille;)

Avez-vous envie de passer un moment de qualité avec un homme attentif qui va prendre soin de vous ? … Etes-vous à Paris pour affaires, pour une courte visite, ou vivez-vous à Paris?

Rappelez-vous, seulement deux heures me séparent de vous ;)

Vince

En savoir plus En savoir plus

Brussels by Night

Location Brussels

C’est la deuxième fois que nous nous rencontrons en Belgique. «Je dois me rendre à Bruxelles Mr. Gigolo et ce serait super de pouvoir t’y rencontrer » avait t-elle dit.

Et c’est donc par une température frôlant les -6° que nous nous voyons à Bruxelles, capitale de Belgique.

Au préalable, elle m’avait donné diverses directives que j’ai accommodées au mieux pour ma préparation. Un bandeau, des fruits frais, de l’huile de massage et, bien sûr, les indispensables mesures de protection. Il y a longtemps qu’elle a le fantasme de manger des fruits frais avec un bandeau sur les yeux mais elle n’avait jamais osé le demander.  Je trouve cela une excellente idée.

 “Peux-tu prévoir des tampons Beppy” me demanda t’elle, “juste au cas où…”. Elle ne prévoyait pas d’avoir ses règles mais elle n’en était pas certaine.  Je n’avais malheureusement plus de tampons Beppy à la maison ce qui s’avéra n’être qu’un problème mineur puisqu’elle m’envoya un SMS “Viens me chercher à 19:30 heures et nous nous rendrons ensemble au X shop!”

Je pars  après avoir préalablement vérifié que j’avais tout . Je suis content de voir que les routes ne sont pas glissantes ce soir.

Quand j’arrive à l’hôtel, c’est avec élégance et gaieté qu’elle prend place dans la voiture.

“Bonjour Vince, SHOW ME BRUSSELS BY NIGHT” me dit-elle. “And I am hungry!”. Habituellement, nous parlons français mais nous aimons souvent faire usage d’expressions anglaises. Le GPS est prêt à nous emmener dans la rue où se trouve la boutique concernée. Pas de stress donc … Avec un oeil sur  ma charmante passagère et l’autre sur la route, nous arrivons à l’adresse que j’avais sélectionnée. Trois boutiques érotiques sont ouvertes.

 “Hé, le Pablo !” dit-elle gaiement. “J’ai lu qu’ils vendent des Beppy. Je n’ai rien mais je veux être sûre.”

Le stationnement ne semble pas être une tâche facile dans cette rue. Mais comme ceci est important pour elle, nous nous rendons au Pablo. J’étudie rapidement l’éventail des produits proposés et j’aperçois les produits Beppy derrière la caisse. «Ouf», lui dis-je, “tu as raison, ils en vendent ici …”

Nous jetons encore un œil dans la boutique à la recherche d’une tenue  sympathique pour elle mais rien ne nous attire vraiment. Entretemps, je me rends à la caisse où j‘entame une conversation en français avec la fille qui y travaille. Je note immédiatement son accent limbourgeois et je lui dis : « Chouette, vous parlez néerlandais. Quel est le prix pour les Beppy’s?”

Je vérifie la date d’expiration. Mai 2015.

“Parfait, vous pouvez me les donner” lui dis-je. Pendant ce temps ma compagne est en admiration devant un body en nylon. Elle le prend et le secoue avec élégance pour voir à quoi ressemble l’arrière.

Je demande à la caissière d’attendre un instant et je me rends auprès de ma compagne.

“Humm, Vince, je trouve ceci particulièrement sexy.  Mais est ce que cela m’irait?”.

Je la vois se comparer mentalement avec la photo retouchée du modèle sur l’emballage et je la rassure immédiatement: “Let’s take it”.  

 Nous passons ensemble une soirée à la fois espiègle et merveilleuse. Elle a 40 ans, mère de trois enfants. Et pourtant, elle a gardé toute sa féminité.  Ce soir, elle s’est faite particulièrement belle, sans aucune exagération.  Elle a accentué le contour de ses lèvres et le maquillage de ses yeux est dessiné avec une discrète beauté. Sous son manteau, elle porte une robe rouge ajustée avec un décolleté suggestif. Une classe séduisante.

«Parfait, nous prenons également ceci” dis-je à la gentille caissière du sex shop en lui tendant un flacon d’huile relaxante chinoise. J’avais déjà acheté cette huile auparavant et je trouve son parfum très agréable.

 “Vince, j’ai faim!” me dit-elle.”Je voulais te montrer la Grand-Place à Bruxelles et en profiter pour manger quelque chose dans le quartier”.

“Vince, j’ai vraiment faim” “Très bien!  De l’autre côté de la rue il y a un restaurant-grill agréable. Traversons!”

 Le filet pur est tendre à souhait et sans graisse.

“Connais-tu un endroit ou nous pouvons faire l’amour” me demande t’elle soudain. “Avant d’aller dans la chambre d’hôtel?”

Je suis un peu surpris mais elle enchaîne avec conviction: “A Paris, c’est possible!”

“Ok, je connais bien un endroit mais comme il est encore tôt, il est possible que nous y soyons seuls.  

C’est un établissement où nous devons nous déshabiller, tout en gardant nos sous-vêtements, dès que nous sommes à l’intérieur.  Nous pouvons ensuite nous gâter mutuellement”. Elle devient tellement chaude que son sorbet au citron auquel elle n’a pas touché, fond sous son regard.

 Nous quittons le restaurant et reprenons la voiture. Deux minutes plus tard, nous arrivons sur le parking de l’établissement auquel je faisais allusion. Comme le club n’a ouvert ses portes qu’une heure auparavant il y a probablement très peu de monde et je lui propose de faire un tour sur la Grand-Place. “Super, cet endroit”, dit-elle gaiement en faisant une élégante pirouette. Elle a un grand sourire mais je m’aperçois qu’elle a froid.  Je lui propose d’entrer dans un des bistrots sur la Grand-Place et d’admirer l’endroit depuis cet établissement.

“Excellente idée!” dit-elle.

J’avais repéré une table vide près d’une fenêtre dans un des cafés. Je l’ai accompagnée à la table et elle s’est assise. Je lui ai proposé de changer de place afin qu’elle  ait une meilleure vue sur la Grand-Place.

« Merci Vince, tu est vraiment  galant » 

J’ai commandé un thé à la menthe et elle me pose la question: “le Campari, c’est rouge n’est-ce pas?”

“Yes lady, it is…”

Ensuite, elle m’a bombardé de questions.

“Je peux me rendre dans ce club avec ma lingerie habituelle?”

Je répondis sèchement “non” puis, en souriant, “ta nouvelle tenue, sans sous-vêtements.  Personne ne nous connaît ici”

Elle ricane et je vois dans ses yeux que rien que la pensée l’excite déjà.

Elle semble un peu incertaine au sujet de son corps, mais je la rassure en lui disant qu’elle n’a aucune raison de s’inquiéter.

“Détends-toi, tu es ravissante!”

La preuve ne se fait pas attendre longtemps.

Lorsqu’elle se lève et tire légèrement sur sa robe courte, un homme assis à une table avoisinante contemple sans hésitation son corps.

« Tu vois » lui dis-je. « Tu es tellement incertaine alors que tout le monde te trouve formidable ».

Elle me gratifie d’un sourire enchanté. Je la prends par le bras et nous nous promenons en direction du club.

Nous passons la première porte et appuyons sur le bouton de sonnette. Au parlophone, une voix nous dit « Bienvenue, c’est notre anniversaire et l’établissement est bondé ».

Nous nous regardons avec surprise et nous nous mettons à rire.  Ensuite, nous prenons l’escalier qui nous mène à l’endroit où nous pouvons nous déshabiller. Nous sommes spontanément accueillis par deux couples. J’ai tout de suite l’impression d’être en vacances dans un pays étranger. J’ai du mal à cacher mon sourire et je me concentre sur la fermeture du casier, qui est tellement petit qu’il peut à peine contenir nos effets personnels. .Mais je veux à tout prix mettre nos effets personnels en sécurité et je parviens finalement à fermer le casier à clef.

Pendant ce temps, la respiration de ma compagne s’accélère comme si nous étions engagés dans une relation sexuelle intense.  Extrêmement excitée du fait de se déshabiller pour mettre une tenue qu’elle a elle-même choisie dans un endroit inconnu devant des personnes qui lui sont étrangères.

Vêtu seulement d’un boxer short je descends l’escalier tout en lui tendant la main afin d’éviter qu’elle ne fasse une chute avec ses élégantes chaussures à talons . Avec sa tenue sensuelle qui est loin d’être vulgaire, je suis fier d’elle. Je lui chuchote doucement à l’oreille qu’elle est la plus belle femme dans le club. Ses jambes contre mon corps excité, sont chaudes.

Le club est en effet bondé. Nous remarquons deux couples élégants.  Je commande à boire. Elle veut un Campari. Je me permets un martini blanc avec glaçons. Mon premier et également mon dernier pour la soirée parce que je dois encore rouler en voiture.

Un peu plus tard ma compagne me dit “Vince, je veux faire l’amour».

Nous nous rendons dans un espace qui est vide situé plus haut. En-dessous de nous, nous voyons une piste de danse bondée. De l’autre côté de l’étage supérieur nous remarquons deux couples qui ont sans aucun doute envie l’un de l’autre. Nous nous embrassons et nous nous caressons. Je m’occupe de la mesure de protection et elle m’attend, sur ses mains et genoux, la tête en avant, jusqu’à ce qu’elle me sente derrière elle.

Un quart d’heure plus tard, elle s’aperçoit que trois hommes sont venus se positionner autour de nous. Je suis un peu surpris parce qu’en principe, dans ce genre d’établissement, le samedi soir est réservé aux couples. Apparemment, pas ici.  Heureusement, les hommes ne s’imposent pas. J’aide ma compagne a à trouver une position confortable et elle me prend dans sa bouche pendant que quatre paires de mains la caressent. J’avais précisé “Hands only” après que ma compagne me fit comprendre que je ne devais pas chasser ces hommes. Ils respectent ma décision et peuvent donc rester quelque temps.

Je la retourne doucement pour qu’elle puisse s’allonger sur le dos. Elle est caressée sur tout le corps pendant que je tiens ma main sous sa tête pour son confort. Elle est incertaine mais je la rassure en lui disant que je garde le contrôle de la situation. Elle devient folle avec toutes ces mains sur son corps.

“Seulement les mains … ” me dit-elle encore une fois et je la rassure tout en lançant un regard ferme vers les trois hommes. Elle soupire d’extase.

Après un certain temps les hommes deviennent plus avides et je lui propose de nous rendre à notre hôtel afin d’être seuls. En fin de compte, nous sommes venus ici uniquement pour un peu d’excitation.  C’est comme colorier en dehors des lignes, c’était amusant et plein de défis, mais cela ne doit pas  mener à la vulgarité.

Quand nous arrivons à l’hôtel et après une douche, nous entamons une longue et sensuelle séance d’ébats sexuels.  Deux heures plus tard, la lumière du jour entrant par la fenêtre nous réveille. Je commande un copieux petit déjeuner que nous prenons au lit pour ensuite intimement faire nos adieux.

Le Thalys pour Paris attend. Quelques heures plus tard je reçois son SMS: “Just arrived. J’ai adoré. See you soon…”

Brussels by night.  Je n’oublierai pas. Probablement elle non plus.

Les fruits et le bandeau seront pour une prochaine fois… 

En savoir plus

Les fraises et le champagne

gigolo aarbei champagne

Les fraises et le champagne étaient une combinaison exquise qui correspondait tout à fait à mon humeur d’Escort boy pour femmes, en ce chaud jeudi après-midi. Je savais que cette femme serait séduite par moi, Escort boy, ainsi que par les bulles et les fruits que j’avais choisi exclusivement pour elle. Elle était la femme la plus heureuse du monde. Son regard s’est illuminé quand je lui ai présenté la bouteille choisie pour notre après-midi de rencontre.

« Tu devrais créer ta propre collection de mode », dit-elle en riant après un premier verre de champagne. « Vince, Escort boy pour femmes! »
J’ai ensuite mis de la musique reggae à sa demande, une musique qui représentait bien son désir lascif. C’est d’humeur joyeuse et coquine qu’elle me renversa sur le sol au milieu de mon salon aux airs reggae.

En savoir plus

Available internationally

I'm available in Belgium or internationally. You can contact me by mobile phone or e-mail. I will answer you as quickly as possible.

World Map
Pin

Actuellement à:
Brussels, Belgium

+32 488 360 157info@vince4ladies.com