Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Scroll Up

Tag Archives: straight male escort

En savoir plus

Gigolo Amsterdam Erotic Story

Paris by Night

Gigolo Amsterdam straight Male Escort Netherlands

“Would you like my company?” Your voice is low and inviting. Gigolo Amsterdam straight Male Escort Netherlands

My body screams the answer, but my mind wrestles with my reservations, my conscience, my fear. Despite our remote conversations over the last few weeks, I have only just met this man, he is still a stranger to me.

And yet, though he has not even touched me, I am drawn to him … suddenly ready to go wherever he wishes to take me and explore all that is hidden inside me. Am I willing to come to this point and walk away? To deny the longing inside me and return to being disregarded, hiding my loneliness, caging and silencing these unfulfilled desires … desires I’ve shared so easily with this man now seated across from me? Gigolo Amsterdam straight Male Escort Netherlands

Male Escort Netherlands

I finally look up. I do not have to say anything; the answer is burning in my eyes. You smile. “Good.”

We make our way to your car, exchanging seductive glances as you open my door and I start to climb inside. But you suddenly bring me into your arms, your mouth upon mine in a kiss we’ve both been aching for all evening. I relax in your embrace and return the kiss with vigor. We break, breathless. “Get in the car.” I laugh and happily do as I’m told.

But once we are alone in the car and pull away from the restaurant, I am so acutely aware of your presence that the need to touch you is overwhelming. I reach out and run my fingertips softly along the smooth warm skin of your hand on the wheel.

Gigolo in Amsterdam

You tilt your head toward me with a cocked eyebrow and a fals reprimand for distracting you from the road. Which only encourages my teasing. I lean further, pressing my chest into your shoulder. As my lips make their way up your neck. with soft kisses, my tongue just grazing your skin. At the same pace that my hand travels up your thigh, until my palm firmly rubs your groin just as my mouth tugs gently at your earlobe.

I cannot wait to reach the hotel, I want to let this flame ignite and burn freely . . . now. I whisper in your ear, “ Now I want you to make love to me . . . right now.” The need and urgency in my voice are unmistakeable.

I continue to kiss your neck softly because i like it.

Some places in Amsterdam: Hotel Amsterdam Hilton

In the Netherlands, to Amsterdam , I can come by car, it is only 2.30 hours driving for me

Gigolo Amsterdam straight male escort Netherlands

Another Story in Amsterdam: straight-gigolo-amsterdam

En savoir plus

Ma rencontre à Gand avec Gigolo Vince

gigolo gent Oost Vlaanderen

Ce jour-là à Gand, en Flandre orientale, c’est la première fois que j’entreprends quelque chose pour moi-même, peu importe la trivialité que cela peut comporter. L’atelier de formation dans lequel je me trouve actuellement est intéressant mais  mes pensées vagabondes me disent que ce n’est pas suffisant, que la vie a plus à offrir. L’oxygène traverse mon cerveau à nouveau. Je sens que le sang circule plus rapidement dans mes veines et que mon corps s’éveille. Le contraste entre mes sensations un peu folles et la morosité de la vie quotidienne ne pouvait pas être plus grand. Parce – que la réalité de la relation tiédie dans laquelle je me trouve est indéniable. L’amour pour les « enfants » est la seule chose qui empêche la relation avec mon mari d’atteindre l’ultime aboutissement.

Mais heureusement, j’en suis bien consciente. Je me rends compte de la situation dans laquelle je me trouve. Et cela me permet de mieux percevoir ce qui m’inspire et me passionne, ce qui me fait rêver. Je sais ce que je veux faire. C’est révolutionnaire, quelque chose au-delà de tous les tabous permis. Ce que je veux vraiment est avoir le sentiment que je suis assez hardie pour prendre contact avec Gigolo Vince pendant mon passage à Gand. Dès que je m’en rends compte, cette seule pensée me fascine totalement. Ce n’est pas qu’un rêve ou un fantasme, mais c’est également une étape essentielle pour moi. Si j’ose faire ceci, pourquoi ne serais-je pas en mesure de reconsidérer toute ma vie et la retracer comme je le souhaite vraiment ?

De la tendresse corporelle avec un homme séduisant, un inconnu, … Quelle femme ne serait pas déchaînée rien que d’y penser? Mais ce n’est toutefois pas la seule chose. Je veux apprécier la compagnie d’un vrai gentleman qui me permette de me redécouvrir. Je vais donc devenir ce que je décide, le résultat d’une décision assumée  de revendiquer consciemment des moments agréables. Mon amour-propre affaibli s’en trouvera renforcé.

Cet après-midi j’ai un nouveau rendez-vous avec l’homme qui m’a fait aller au-delà de mes limites, Gigolo Vince. Nous avons convenu de nous rencontrer dans un hôtel du centre de Gand.

J’ai du mal à attendre la fin de mon cours cette semaine. Lorsque celui-ci se termine enfin, je quitte la classe pleine de confiance et c’est avec des chatouillements dans le ventre que je me rends à mon “rendez-vous” suivant.

Lorsque je frappe à la porte de la chambre d’hôtel mon cœur s’emballe un peu.

L’accueil n’aurait pas pu être plus chaleureux. Les gens qui ne connaissent pas cela, peuvent affirmer ce qu’ils veulent, mais Gigolo Vince est vraiment heureux de me voir.

Je me hâte de régler l’aspect financier pour ne plus devoir y penser. Nous avons d’autres choses bien plus piquantes à faire sur lesquelles nous devons nous concentrer.

Il m’enlace avec passion. Du genre qui fait de me sentir aimée et appréciée. L’étreinte se transforme en un baiser et notre désir mutuel ne peut être caché bien longtemps.

C’est une sensation très agréable de savoir que nous avons tout le temps, que nous pouvons tranquillement commander un délicieux repas et que nous pouvons tout naturellement parler de ce qui a eu lieu dans nos vies respectives depuis notre dernier rendez-vous.

Après le repas, je me sens «connectée» avec lui lorsqu’il suggère adroitement de fermer les rideaux et d’allumer quelques bougies. Peu de temps après nous nous retrouvons  sur les draps soyeux où nous prenons mutuellement plaisir à découvrir et apprécier nos corps. On se caresse, se masse, s’embrasse, … pour finalement terminer merveilleusement enlacés …

J’ai l’heureuse sensation que ceci, c’est vivre ! Lorsque je peux profiter pleinement de certaines choses tout en oubliant  mes soucis.

Cela me donne un regain d’énergie. Et c’est plein de courage que je continue dans la vie, parce-que celle-ci peut en effet être un « pur plaisir ».

Et surtout : ma vie est à moi !

Merci, Vince;-) Ambre d’Ostende

En savoir plus

Straight gigolo Amsterdam Netherlands escort

amsterdam Gigolo Netherlands Boot

Straight gigolo Amsterdam 

“Already leaving?”, your colleague asks ( you think of gigolo Amsterdam) when you walk out of the office at half past four that day. “Have fun with your date this evening. By the way, who is the lucky one?” But of course you wouldn’t dare to tell them that you are the lucky one yourself because for once in your life you had the courage to type the words ‘Straight gigolo Amsterdam’ in your browser… “Are you going out to dinner in Amsterdam?”, she asks. ‘Yes, or to a wellness-centre’, you think, ‘a luxurious hotel or to my gigolo’s stylish loft, where he will cook for me before giving me a sensual massage that will end in a steamy-window-scene for adults only…’ “Do you have a picture of him?” Straight gigolo Amsterdam “I’m sorry, I don’t…” you reply, whilst thinking: ‘The photographs of my gigolo  are on his website, but you will have to find that yourself ;-)’ You take your handbag and leave your colleagues with a big smile and walk to your gigolo Amsterdam. Straight gigolo Amsterdam

En savoir plus

Escort pour femmes Genève gigolo

Geneva by night

Escort pour femmes Genève gigolo

Escort pour femmes Genève  avec Gigolo Vince.

Genève est située dans la baie où le Rhône quitte le lac Léman. Siège européen de l’ONU et siège principal de la Croix-Rouge, la ville est surnommée « capitale de la paix » avec sa tradition humanitaire et son charme international.

Genève, La Suisse ! Le Canton de Genève est situé à l’extrémité ouest de la Suisse. Genève est un centre économique pour le commerce et les banques. Les marques les plus célèbres d’horlogeries et de montres sont établies en Suisse et plus précisément à Genève et Zurich.

Gigolo pour la Suisse

Le Jet-d’Eau de Genève, une des plus grande au monde avec l’horloge fleurie sont les principales attractions de la ville. Le lac Léman est situé sur la frontière entre la Suisse et la France. Les langues officielles parlées en Suisse sont le français, l’italien et le suisse-allemand que l’on retrouve par exemple à Zurich. Genève est une ville très propre avec un grand nombres d’attractions touristiques. En bref, une visite qui vaut le détour.

Escort pour femmes Genève

Genève: quand cela vous convient le mieux,nous pouvons nous rencontrer à Genève, qui en plus se trouve à peine à une heure de vol de Bruxelles. Escort pour femmes Genève gigolo

Escort pour femmes Genève gigolo

 

En savoir plus

Une chambre avec vue. Bruges

Gigolo Vince in Brugge

Avec un Gigolo? C’était la toute première fois qu’elle faisait quelque chose d’aussi scandaleux. Elle réalisa tout l’impact de sa décision, uniquement lorsqu’elle descendit du taxi, près du pittoresque lac d’Amour, à Bruges. Sa réunion à Bruxelles était terminée. C’était samedi, un jour exclusivement réservé au plaisir, s’était-elle imaginée au moment où elle avait composé le numéro de l’homme qui se prénommait Vince. Elle l’avait trouvé en cherchant « escorte mâle, Belgique. » Bien entendu, elle hésita lorsqu’elle réalisa qu’il avait trente-quatre ans et qu’elle venait d’en avoir cinquante… Mais il semblait si amical et extraverti qu’elle décida tout de même de le rencontrer. « L’âge n’est pas un problème », l’avait-il rassuré. Pour lui, l’expérience de vie et la sagesse/la maturité/la jeunesse intérieure/la beauté intérieure étaient bien plus importantes.

Elle était donc là, dans la chambre d’hôtel qu’elle avait spécialement réservée pour cette nuit toute particulière qui prolongeait son voyage d’affaires en Belgique. À ce moment, elle aurait pu être de retour en Grande-Bretagne, poursuivant sa vie ordinaire, dans sa maison ordinaire avec ses prétendants ordinaires, qui ne semblent pas comprendre qu’elle n’est pas à la recherche d’une relation traditionnelle… Elle était maintenant ici, dans cette « chambre avec vue », qu’elle avait demandée à la réceptionniste de l’hôtel Egmont. Elle savait fort bien qu’il ne restait plus que trois heures et demie avant le moment où elle rencontrerait son escort boy masculin, Vince4ladies.

Même si ses collègues reconnaissaient sa grande efficacité, il lui fallut tellement de temps pour choisir sa tenue qu’elle dut s’empresser de se rendre dans le hall de l’hôtel lorsque sonna dix-neuf heures. Elle aurait aimé arriver la première à ce rendez-vous remarquable, afin de le voir arriver. Mais il était déjà dix-neuf heures. Il n’aurait pas été un gigolo de grande classe s’il n’avait pas été ponctuel. Mais il l’était. Elle le reconnut immédiatement d’après les photos de son site Web. Elle n’avait pas de mal à croire qu’il avait déjà travaillé en tant que mannequin professionnel.

« Bonjour Anne, je suis Vince. Comment allez-vous? » Il l’embrassa sur la joue pour la saluer. Elle était submergée par son parfum à la fois subtil et intense. Elle prit conscience du moment unique qu’elle était en train de vivre.

Très bien, merci » répondit Anne. « Je suis désolée d’être en retard. » ajouta-t-elle.

« Vous n’êtes pas en retard. J’étais empressé de vous voir et je suis arrivé en avance. » Ses yeux gris-bleu dégageaient beaucoup de sensibilité et de sensualité, comme elle n’en avait jamais vu chez un homme auparavant.

« Avez-vous une préférence pour le restaurant où vous aimeriez dîner? »

Anne réalisa qu’elle avait oublié le dîner durant quelques instants.

« Euh, pas vraiment. Je dois admettre que c’est la première fois que je viens à Bruges. Je ne connais donc pas les spécialités culinaires de cette ville. »

« Aucun problème. J’ai repéré un beau restaurant sur ma route.  Peut-être pourrions-nous y aller? »  

« Oui, je suis d’accord », dit Anne, soulagée de se faire guider par cet homme charmant. Elle avait du mal à croire qu’il s’agissait vraiment d’un gigolo. Vince avait un don rare, celui de rendre cette situation naturelle, comme s’ils étaient de vrais amoureux.

 

Le restaurant était branché et élégant. On pouvait y entendre une musique jazz en fond sonore. Anne était fière d’être accompagnée d’un si bel homme qu’elle ne l’avait planifié à qui elle s’était confiée sans retenue, contre toute attente. Mais son compagnon semblait avoir une si grande expérience émotive qu’il semblait comprendre tout ce qu’elle lui racontait. Bien entendu, elle réalisa qu’en tant qu’escorte masculin, il avait l’habitude, de parler sur tous types de sujets, y compris les plus intimes. Elle trouva tout même que ses confidences sentimentales faites à cet inconnu étaient très inhabituelles.  

 

Après le dessert, elle se sentit un peu inconfortable, car elle se demandait comment cette soirée allait se terminer. Elle savait très bien ce qu’elle voulait… Dès son premier regard, cet homme l’avait mise dans un tel état qu’elle ne cessait de se demander ce que serait une nuit en sa compagnie. Tout cela s’était produit entre son premier « bonjour » et ses excuses pour être en retard.

 

Avec sa timidité habituelle, elle avait choisi de le rencontrer selon la formule « Meet and greet », comme elle l’avait vu sur son site Web. Elle croyait maintenant qu’il serait dommage d’en rester là. Demain soir, elle serait de retour à Londres, pleine de regrets en pensant à ce qui aurait pu arriver…

« Avez-vous aimé votre dessert? » lui demanda-t-il?

« Oh oui. Le dîner était délicieux », répondit Anne.

« Aimeriez-vous prendre un café? »

« Oui, volontiers ! »

« Poursuivons-nous ici ou dans un salon de thé plus intime/discret? »

« Le café dans le hall de l’hôtel est délicieux », répondit Anne.

« Oui vous avez raison. J’ai pris un cappuccino en vous attendant, et je dois dire qu’il était très bon et fort. »

Cinq minutes plus tard, elle quitta le restaurant au bras de son homme de compagnie professionnel.

Elle ne voulait plus le quitter. Pas maintenant, pas aujourd’hui. Pas au moment où le pousse-café lui avait finalement donné le courage de lui demander de rester. 

« Avez-vous des plans pour ce soir? » lui demanda-t-elle.

« Non, je vais retourner à la maison ou vous tenir compagnie encore un peu plus longtemps si vous préférez », dit-il avec sa diplomatie habituelle et son regard sérieux, ne semblant pas être conscient de l’effet de son regard sur elle.

« Cela me semble une bonne idée », lui dit-elle avec empressement.

« Je suis heureux de constater que vous appréciez ma compagnie », dit-il en souriant.

« Comment pourrais-je ne pas l’aimer? » demanda Anne avec une étincelle dans les yeux. Elle fut alors gênée de sa réponse qu’elle trouva trop directe, mais d’une façon ou d’une autre, elle savait qu’il ne la jugerait pour cela.

Il entra donc dans sa chambre avec vue sur le jardin à 22 h 40, ce samedi soir, à Bruges.

« C’est une belle chambre, vous avez bon goût », dit-il sur un ton amical.

« Merci. »

 Lorsqu’il l’aida à retirer son manteau, elle sentit une douce caresse sur ses poignets. Elle enroula ses doigts pour sentir la douce chaleur de ses mains qui répondirent à ses avances.

« Vous êtes plus courtois que les Anglais, le savez-vous? », dit-elle.

«  Merci pour le compliment », répondit Vince.

« Je le pense vraiment. Et de plus, vous êtes d’une nature chaleureuse et sensuelle, ce qui est très rare où j’habite»

Elle plaça ses mains sur ses épaules et toucha l’arrière de son cou avec sa main droite.

« Vous pourriez peut-être demander à votre employeur de vous envoyer plus souvent en Flandre », dit-il, avant qu’elle ne sente ses lèvres sur sa bouche pleine de désir.

Elle fut si renversée par son étreinte qu’elle en oubliait l’endroit où elle se trouvait et ce qu’elle y faisait. Elle se serait crue dans une scène de film, où tout s’enchaîne parfaitement.

 « J’ai un peu chaud. Cela vous dérange si je prends une douche rapide? » lui demanda-t-elle?

« Bien sûr que non. Je pourrais peut-être vous accompagner? », dit-il avec une étincelle provocante dans les yeux.

« Mmmh, en voilà une excellente idée », répondit-elle avant de déboutonner son chemisier et de l’entraîner vers la salle de bain où ils se déshabillèrent mutuellement pour enfin sentir la sensation de l’eau chaude sur leur peau nue. À ce moment précis, elle savait déjà qu’elle n’oublierait jamais l’odeur du savon qu’elle frotta sur son torse ferme et la sensation de ses mains sur son corps frémissant.

Après cette douche divine, c’est avec des gestes doux qu’il sécha sa peau avec une grande serviette blanche qu’il enroula autour d’elle. Elle sentit alors deux bras forts la soulever pour l’amener jusqu’au lit.

 « Ne partez pas… », murmura-t-elle lorsqu’il se retourna pour retourner dans la salle de bain. Il sourit de la voir si impatiente lorsqu’il revint avec une bouteille d’huile à massage à l’odeur délectable. C’est avec grand plaisir qu’elle s’allongea sur le lit et se livra à ses caresses professionnelles. Tout d’abord doux et tendre, pour devenir plus passionné et sauvage à mesure que la nuit avançait, d’une façon qu’elle n’avait jamais connue auparavant. Elle se sentait vivante, plus que jamais, lorsqu’elle se réveilla après uniquement deux heures de sommeil.

 « C’est vrai que vous pouvez vous rendre rapidement en Grande-Bretagne à peu de frais? », lui demanda-t-elle lorsqu’il ouvrit les yeux le matin.

« Absolument », son gigolo international sourit avant de l’entraîner vers lui dans une étreinte matinale sensuelle…

En savoir plus

Available internationally

I'm available in Belgium or internationally. You can contact me by mobile phone or e-mail. I will answer you as quickly as possible.

World Map
Pin

Actuellement à:
Brussels, Belgium

+32 488 360 157info@vince4ladies.com